Kebony adopte une finition ardente

Share
Shou Sugi Ban et Les Brûleurs de Bois reprennent une technique japonaise ancienne de carbonisation de bois

A travers l'histoire, les charpentiers japonais ont recueilli le bois flotté le long du littoral du Japon, notamment pour sa résistance et son aspect usé, obtenu après avoir été soumis à l'eau salée et à des conditions météorologiques difficiles.  Plusieurs entreprises de menuiserie ont aujourd’hui adopté cette technique japonaise ancienne, dont Shou Sugi Ban en Angleterre et Les Brûleurs de Bois en France. Ces deux derniers ont récemment ajouté le bois Kebony à leur gamme de produits modifiés.  Shou Sugi Ban et Les Brûleurs de Bois reprennent une technique japonaise ancienne de carbonisation de bois Le Modéré-Kebony a été choisi pour son veinage très accentué, et après brûlage la surface du bois a enfin été vernie afin d’obtenir un aspect brillant.

Photographie Adelina Iliev Photography

Shou Sugi Ban et Les Brûleurs de Bois reprennent une technique japonaise ancienne de carbonisation de bois

A travers l'histoire, les charpentiers japonais ont recueilli le bois flotté le long du littoral du Japon, notamment pour sa résistance et son aspect usé, obtenu après avoir été soumis à l'eau salée et à des conditions météorologiques difficiles. Au fil du temps, il devenait de plus en plus difficile de répondre à la demande sur ce bois fortement désiré pour ses propriétés uniques. Par conséquence, les charpentiers japonais ont choisi de recréer l'effet souhaité en brûlant ou en endommageant du bois pour lui donner  la même finition carbonisée et fragile.

Plusieurs entreprises de menuiserie ont aujourd’hui adopté cette technique japonaise ancienne, dont Shou Sugi Ban en Angleterre et Les Brûleurs de Bois en France. Ces deux derniers ont récemment ajouté le bois Kebony à leur gamme de produits modifiés. Le bois Kebony modifié convient aussi bien aux usages intérieurs qu’extérieurs, et le charbon qui habille la surface du bois brûlé, protège contre les attaques d’insectes, le développement de champignons et les rayons ultra-violets.

La technologie Kebony est un procédé breveté respectueux de l'environnement, qui modifie les bois résineux à l’aide de l'alcool furfurylique – un liquide biologique provenant de déchets de cultures agricoles. En polymérisant la paroi, le bois obtient une durabilité et une stabilité dimensionnelle considérablement améliorées, ce qui lui confère des caractéristiques similaires à celles des bois exotiques. Les revêtements Kebony Clear et Kebony Character sont disponibles auprès de Shou Sugi Ban et Les Brûleurs de Bois dans différents modèles variant en grains texturés et tonalités.

Romain, fondateur des Brûleurs de Bois explique: «Nous avons choisi d’intégrer le bois Kebony dans notre gamme de bois brûlés car la furfurylation permet d’avoir un bois dimensionnellement stable et des charbons de bois extrêmement durs. Le bois Kebony, une fois brûlé, est un produit particulièrement solide et durable, ne nécessitant aucun entretien.»  

Les Brûleurs de Bois proposent deux modèles, soit l’Extrême-Kebony (Kebony Clear extrêmement brûlé) et le Modéré-Kebony (Kebony Clear modérément brûlé). L’Extrême-Kebony possède une surface charbonneuse homogène de même épaisseur, alors que le Modéré-Kebony est travaillé différemment, de sorte que les veines soient plus visibles. Le Modéré-Kebony a été soigneusement sélectionné comme revêtement mural dans la nouvelle boutique Ligne-Roset à Limoges. Le souhait était d’imaginer un mur qui, de part son esthétique, mette en valeur les produits exposés dans la boutique. Le Modéré-Kebony a été choisi pour son veinage très accentué, et après brûlage la surface du bois a enfin été vernie afin d’obtenir un aspect brillant.

Shou Sugi Ban, quant à eux, distinguent Kuril (Kebony Character brûlé), Kyushu (Kebony Character brossé), Minami No (Kebony Clear brûlé), Kiiro (Kebony Clear brossé), Tekusucha (Kebony Clear légèrement brossé) et Hijo Ni Mirikiteki Na (Kebony Clear prépatiné). Minami No a été choisi comme bardage pour une extension réalisée sur une maison privée à Londres. Situé sur John Ruskin Street, dans le quartier londonien de Southwark, les architectes David Stanley et Romy Grabosch ont décidé d’ouvrir leur rez-de-chaussée sur le jardin, en ajoutant une extension en bois. La durabilité et le respect pour l'environnement ont été des éléments clés dans le projet, et si le Kebony Clear brûlé par Shou Sugi Ban a été sélectionné par l'architecte pour recouvrir l'extension, c’est justement pour ses qualités durables et son esthétique carbonisée.

Karl Harrison, fondateur de Shou Sugi Ban a commenté: "Kebony est l'un des bois les plus durables que nous avons eu le plaisir de travailler. L'effet carbonisé du bois Kebony contribue à souligner le veinage détaillé du bois, et cette proposition rencontre un réel succès auprès de nos clients."

Adrian Pye, Directeur Commercial International chez Kebony a ajouté: "C'est merveilleux de voir la polyvalence du bois Kebony et sa réaction à la technique japonaise ancienne de brûlage. Shou Sugi Ban et Les Brûleurs de Bois ont ajouté habilement un nouvel élément au répertoire de Kebony et nous sommes ravis de faire partie de ce processus."

 

          @KebonyWood // @ShouSugiBan // @davidstanleyarchitects  @dsarchitect  @chebabeed