La jetée aménagée de Washington DC, the Wharf

La jetée aménagée de Washington DC, the Wharf

La jetée aménagée de Washington DC, the Wharf

Share

La jetée aménagée de Washington DC, the Wharf, met en valeur des matériaux durables, une architecture unique et une menuiserie atypique

La jetée aménagée de Washington DC, the Wharf, met en valeur des matériaux durables, une architecture unique et une menuiserie atypique

La rive sud-ouest de Washington, nouvelle réaménagée, accueille depuis peu The Wharf, une jetée aménagée mettant en valeur un mélange de matériaux de construction durables, un design unique et une menuiserie atypique.
 Cette jetée, située au bout de la 7thStreet SW, est une véritable invitation à profiter du front de mer. Elle forme une courbe prenant son point de départ dans le parc avant de se transformer en une terrasse en bois Kebony s’étendant jusqu’à l’extrémité de la structure.

Cette jetée, située au bout de la 7thStreet SW, est une véritable invitation à profiter du front de mer. Elle forme une courbe prenant son point de départ dans le parc avant de se transformer en une terrasse en bois Kebony s’étendant jusqu’à l’extrémité de la structure.

Kebony a été choisi pour ses propriétés résistantes et sa capacité à supporter beaucoup de passage. La technologie brevetée Kebony, respectueuse de l’environnement, modifie des bois résineux certifiés durables en chauffant le bois avec un liquide d’origine biologique. En polymérisant les cellules du bois, les résineux prennent les caractéristiques des bois tropicaux, incluant une haute durabilité, une rigidité et une stabilité dimensionnelle. Le bois Kebony Clear a été utilisé pour la terrasse du ponton, les bancs et le revêtement. Au total, plus de 9000 m2 de bois Kebony ont été utilisés pour The Wharf, faisant de ce projet la plus grande installation de bois Kebony d’Amérique du Nord à ce jour.

Kebony a été choisi pour ses propriétés résistantes et sa capacité à supporter beaucoup de passage.

La terrasse, en forme de vague, redescend jusqu’au point médian (The Saddle), avant de remonter vers le ponton (The Belvedere). Combinée à la forme elliptique de la structure, elle crée une impression de mouvement et de flux rappelant celui de la mer. Ainsi, afin de répondre au design architectural pensé par Michael Vergason, les menuisiers de Cianbro Corp.’s ont courbé le bois Kebony, une véritable première.

Ainsi, afin de répondre au design architectural pensé par Michael Vergason, les menuisiers de Cianbro Corp.’s ont courbé le bois Kebony, une véritable première.

La jetée, qui s’étend sur près de 120 mètres dans le Washington Channel, est constituée d’une terrasse fixe et d’une terrasse plus basse, sorte de quai flottant. La surface du ponton est d’environ 6400 m2, avec le quai flottant ajoutant environ 750 m2 supplémentaires à l’ensemble. Deux passerelles en aluminium relient le ponton fixe et le quai flottant en-dessous.

Ses atouts principaux incluent une cale de mise à l’eau pour les kayaks sur la terrasse flottante, cinq grandes balançoires, une structure ombragée en acier au bord du ponton, un petit kiosque ou encore deux douzaines de bancs Kebony.

Cette jetée est avant tout un espace ouvert et flexible qui peut accueillir de nombreuses activités différentes. Ses atouts principaux incluent une cale de mise à l’eau pour les kayaks sur la terrasse flottante, cinq grandes balançoires, une structure ombragée en acier au bord du ponton, un petit kiosque ou encore deux douzaines de bancs Kebony.

Le projet The Wharf comprend au total 14 bâtiments d’architectes, tous créés par un architecte différent, liés par 40 000 m2 d’espace public et de parcs permettant de donner vie à une expérience changeante et dynamique au bord de l’eau.

Le projet The Wharf comprend au total 14 bâtiments d’architectes, tous créés par un architecte différent, liés par 40000 m2 d’espace public et de parcs permettant de donner vie à une expérience changeante et dynamique au bord de l’eau. C’est le plus grand projet d’aménagement de l’histoire de la ville.

C’est le plus grand projet d’aménagement de l’histoire de la ville.

 © Sean O'Rourke Photography