Moholt 50|50 - une résidence universitaire durable

Share
Achevé en décembre 2016, Moholt 50|50, est la nouvelle résidence universitaire de la ville de Trondheim, en Norvège.

La plus grande structure en bois lamellé croisé d’Europe est revêtue de bois KebonyAinsi, le cabinet d’architectes, MDH Arkitekter, a choisi de concevoir le bardage en bois Kebony. Développée en Norvège, la technologie Kebony est un procédé écologique breveté qui améliore de façon permanente les propriétés du bois résineux à l’aide d’un liquide biologique provenant de déchets de cultures agricoles.

La plus grande structure en bois lamellé croisé d’Europe est revêtue de bois Kebony

Achevé en décembre 2016, Moholt 50|50, est la nouvelle résidence universitaire de la ville de Trondheim, en Norvège. Il est en même temps le plus grand bâtiment en bois lamellé croisé d’Europe. Ce complexe revêtu de bois Kebony comprend cinq bâtiments capables d’héberger jusqu’à 632 étudiants de l’université norvégienne de sciences et de technologie.

Le but de cette nouvelle cité universitaire est de fournir des logements simples et bons marchés aux étudiants, mais aussi de leur faciliter le quotidien et leur permettre de se concentrer davantage sur leurs études. Avec un accent mis sur le côté environnemental et communautaire, cette résidence apporte également une valeur esthétique ajoutée au quartier où elle située et à la ville en général. Ce projet a pour but de démontrer qu’une architecture bien pensée peut créer un sentiment d’appartenance, indépendamment des changements fréquents en termes de locataires. La structure principale est construite en bois lamellé croisé, un produit relativement nouveau qui est de plus en plus apprécié dans la construction.

L’environnement et la durabilité ont été au cœur de cette construction. Ainsi, le cabinet d’architectes, MDH Arkitekter, a choisi de concevoir le bardage en bois Kebony. Celui-ci offre une alternative durable au bois tropical, au ciment ou à la brique.

Développée en Norvège, la technologie Kebony est un procédé écologique breveté qui améliore de façon permanente les propriétés du bois résineux à l’aide d’un liquide biologique provenant de déchets de cultures agricoles. En polymérisant la paroi cellulaire, le bois obtient une durabilité et une stabilité dimensionnelle considérablement améliorées, ce qui lui confère des caractéristiques similaires à celles des bois exotiques. Une étude conduite par Bergfald & Co, une entreprise indépendante de conseil spécialisée dans l’expertise environnementale, a démontré que le bois Kebony possède une empreinte carbone inférieure à celle des bois tropicaux, raison de plus pour avoir choisi le bois Kebony pour le projet Moholt 50|50.

Selon Dagfinn Sagen, de MDH Arkitekter, «c’est un projet incroyablement ambitieux, car c’est la plus grande construction en bois lamellé croisé en Europe. Nous avons choisi le bois Kebony pour le bardage car il ne demande aucun traitement tout au long de son cycle de vie. Ce bois est donc le matériau idéal pour un bardage ne nécessitant aucun entretien. Avec le temps le bois développe une belle patine argentée, lui donnant une  esthétique en parfaite harmonie avec ce projet.»

Mette Valen, directeur commercial chez Kebony Norvège, rajoute : «L’équipe qui a travaillé sur ce projet a fait un travail incroyable en érigeant ce bâtiment au milieu d’un quartier résidentiel en construction. Nous sommes vraiment satisfaits de voir qu’ils ont accordé autant d’importance aux aspects environnementaux et nous espérons que ce projet servira d’exemple pour démontrer que l’on peut donner une place centrale au développement durable, même dans des projets d’envergure.»

Photography © MDH Arkitketer