La ville de Marcy-l’Étoile accueille un nouvel espace de vie en bois Kebony
Tectoniques Architectes et Ingénieurs
Marcy-l’Étoile (Lyon), France
2019

La ville de Marcy-l’Étoile accueille un nouvel espace de vie en bois Kebony

Renaud Araud

C’est au cœur de Marcy-l’Étoile, une commune située non loin de Lyon, que se trouve la place Fleury Lancelin. Cette place, auparavant plutôt délaissée, a connu un réaménagement auquel vient s’ajouter la construction d’une halle couverte, un projet qui lui apporte beaucoup de valeur et de vie. Le bois Kebony a été choisi pour ce projet et participe à la transformation de cette place en un lieu central, vivant et chaleureux. 
Audrey Barthomeuf, de l’entreprise Urban studio (paysagé et urbanisme), et l’architecte Robert Weitz, de TECTONIQUES architectes et ingénieurs, se sont associés pour réaménager cette place et construire cette halle, véritable lieu de vie. Un projet qui s’inscrit au cœur d’un programme global visant à renforcer l’identité et la centralité de la place Fleury Lancelin. Cette place, située dans la commune de Marcy-l’Étoile, était auparavant délaissée : « La place Lancelin, bien que centrale dans la commune, restait désuète et dépourvue d’usage quotidien. Uniquement dédiée aux évènements, elle s’offre désormais une nouvelle peau et un nouvel équipement, la halle, afin d’accueillir un marché hebdomadaire mais également l’ensemble des animations de la commune », explique la paysagiste en charge du projet, Audrey Barthomeuf.
  
L’objectif était donc d’identifier et stabiliser l’espace. Comme l’explique l’architecte Robert Weitz, la halle constitue le cœur de la place : « Sa forme carrée permet de multiples configurations d’utilisation. Elle est pensée comme un équipement polyvalent : à la fois espace public au quotidien, et abri protégé les jours d’animation. Il s’agit d’un équipement confortable et lumineux qui, par son expression architecturale et son esthétique, identifie l’espace public. »
 

L’objectif était donc d’identifier et stabiliser l’espace. Comme l’explique l’architecte Robert Weitz, la halle constitue le cœur de la place : « Sa forme carrée permet de multiples configurations d’utilisation. Elle est pensée comme un équipement polyvalent : à la fois espace public au quotidien, et abri protégé les jours d’animation. Il s’agit d’un équipement confortable et lumineux qui, par son expression architecturale et son esthétique, identifie l’espace public. »

  « Sa forme carrée permet de multiples configurations d’utilisation. Elle est pensée comme un équipement polyvalent : à la fois espace public au quotidien, et abri protégé les jours d’animation. Il s’agit d’un équipement confortable et lumineux qui, par son expression architecturale et son esthétique, identifie l’espace public. » explique l’architecte Robert Weitz

Au sein de ce projet, le bois Kebony a été choisi pour ses propriétés d’exception. Développée en Norvège, la technologie brevetée de Kebony est un procédé respectueux de l’environnement, qui modifie les résineux issus de sources durables en chauffant le bois avec de l’alcool furfurylique ; un sous-produit agricole. En polymérisant la paroi cellulaire du bois, les résineux adoptent en permanence les attributs du bois dur tropical, notamment une durabilité, une dureté et une stabilité dimensionnelle élevées, sans recourir à la déforestation tropicale, ce qui donne un beau produit en bois très performant. « Le bois de la charpente se “prolonge” sur la toiture pour former une sur-toiture ventilée, qui apporte de l’ombre et minimise les surchauffes en été. Le bois Kebony est un matériau renouvelable et performant au niveau de sa durabilité, et qui nécessite peu d’entretien », souligne l’architecte. Audrey Barthomeuf ajoute : « Le bois est un matériau toujours abordé avec soin dans l’espace public. Kebony offre des qualités performantes en termes de résistance et de tenue dans le temps, de plus, nous proscrivons les essences exotiques dans nos projets, ce qui en fait pour nous une bonne alternative. Il s’agit à nos yeux d’un matériau prometteur, doté d’une finition très intéressante. »

« Le bois est un matériau toujours abordé avec soin dans l’espace public. Kebony offre des qualités performantes en termes de résistance et de tenue dans le temps, de plus, nous proscrivons les essences exotiques dans nos projets, ce qui en fait pour nous une bonne alternative. Il s’agit à nos yeux d’un matériau prometteur, doté d’une finition très intéressante. » ajoute Audrey Barthomeuf.

Ainsi, le paysage autour du marché a été pensé selon trois lieux principaux. La place centrale, au plus près de la rue, est ouverte et en partie couverte par la halle. « Sa frange côté nord est pavée de dalle pelouse perméable à l’eau. Des buttes paysagères dégagent des lieux d’intimité et forment une limite côté riverain », explique la paysagiste. Le mail planté et ses salons paysagers constituent un second espace, qui dessert la salle des fêtes sur la partie haute de la place. « Les parcours entre la salle des fêtes, la mairie et les commerces sont agrémentés de bancs en bois et de salons paysagers sur dalle pelouse, créant des espaces de détente généreux et plantés », poursuit Audrey Barthomeuf. Enfin, les gradins en bois multifonctions forment le lien entre le haut et le bas de la place. Ils incluent une fontaine et une rampe. 

Ce projet, mis en valeur par un aménagement longuement réfléchi et des matériaux de qualité, redonne un alignement sur la traversée du centre de la commune. La place et sa nouvelle halle servent de lien entre les différents équipements et espaces, créant ainsi un lieu de vie convivial, chaleureux, qui s’inscrit parfaitement dans le contexte urbain.

Projets similaires

Trouvez un revendeur à proximité